28/06/2021

Dans le cadre de l’amélioration des télécommunications sur la Commune de Bouafle, une nouvelle antenne permettant une meilleure réception des systèmes 3,4 et 5G va être implantée en limite communale sis chemin de Versailles à Presles. 

L’opérateur free s’est vu attribuer par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), l’autorisation d’utiliser diverses fréquences pour établir et exploiter un réseau radioélectrique de cinquième génération ouvert au public.

Cette autorisation est jointe à un cahier des charges qui impose l’accès à son réseau 5G à partir de 3.000 sites à compter du 31 décembre 2022, à partir de 8.000 sites à compter du 31 décembre 2024 et à partir de 10.500 sites à compter du 31 décembre 2025 avec une couverture de 99.6% de la population métropolitaine.

Les sites concernés devant, dans les deux derniers cas, êtres implantés sur le territoire de petites communes, dont Bouafle.
Cette obligation prévoit, en outre, l’obligation pour La Société FREE MOBILE, l’obligation de couvrir le réseau autoroutier et les liaisons principales à compter du 31 décembre 2027.
La téléphonie mobile ne pouvant techniquement fonctionner sans station-relais, FREE MOBILE est tenu de procéder à l’installation sur le territoire national de dispositifs d’antennes et d’équipements qui, reliés notamment à des réseaux de télécommunications, sont destinés à assurer le relais des signaux radioélectriques propres à la téléphonie mobile et aux réseaux 3,4 et 5G.
Pour des raisons techniques et de continuité sur le territoire national la commune de Bouafle accueille désormais un de ces nouveaux dispositifs.
Après négociations avec la Société FREE MOBILE, nous avons pris soin d’établir une demande respectant au mieux l’impact paysager et environnemental en demandant une installation qui s’intégrerait au mieux avec nos préconisations.

Il a été retenu la solution suivante, un pylône de type treillis métallique permettant une vue transparente et assurant ainsi la plus grande transparence possible avec un impact paysager limité, permettant à celui-ci de se fondre dans une certaine mesure dans l’environnement.
Même si à ce jour, nous regrettons l’installation d’un tel dispositif.
Le Service des Développements se tient à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
Retrouver plus d’informations sur : www.arcep.fr


Image3.png